Perfect place to pitch your tent

Il y a 3 ans, lorsque je faisais – plus ou moins contrainte – le tour du Mont Blanc à pied avec un sac à dos rempli d’un équipement de camping sur les épaules, j’ai ressenti un sentiment de liberté comme jamais auparavant dans ma vie.
Ce sentiment de liberté totale vous fait alors quasiment oublier que vous portez un sac à dos de 14 kilos. Vous êtes libre ! Vous n’avez pas à réserver d’endroit où dormir, vous pouvez planter votre tente où bon vous semble, dans un bel endroit ou tout simplement parce que vous n’avez plus envie marcher (ce qui est plus ou moins vrai, car les règles concernant le camping sauvage varient d’un pays à l’autre).

Pendant quelques jours, votre vie devient extrêmement simple : votre programme de la journée est évident, même chose pour les vêtements que vous allez porter et le « choix du menu » est limité. Vous vous concentrez sur l’essentiel : chercher de l’eau, marcher, encore marcher, calmer une « vraie » faim, faire en sorte d’avoir chaud dans votre tente, ce genre de choses… Après 3 jours loin de la civilisation, vous êtes d’un calme olympien et vous aimeriez bien d’ailleurs que la vie soit aussi simple que ça…

Bon, bien sûr, il y a des moments où le calme est tout relatif… Comme lorsque vous êtes dans votre tente (somme toute relativement fragile, car elle doit être aussi légère que possible) et qu’un Patou (chien de berger des Pyrénées) arrive vers vous en courant et en aboyant, prêt à la traverser. Même chose lorsque le vent souffle très fort et que vous essayez de retenir votre tente avec vos bâtons de randonnée… Mais tout cela fait partie de l’aventure bien sûr ! Dans des moments comme ceux-là, vous vous sentez plus en vie que jamais et personnellement, je trouve que c’est un beau sentiment.

Et puis, il y a aussi ces choses qui sont naturellement belles. Comme des couchers de soleil extraordinaires, des baignades dans des lacs et torrents de montagne, des ciels étoilés à découvrir lorsque vous sortez de votre tente la nuit pour « aller aux toilettes », des rencontres impromptues avec des bouquetins, des chamois et des marmottes, des panoramas si beaux que les prendre en photo ne servirait à rien. Des conversations agréables, des silences ressourçants, de nouvelles inspirations… La liste et longue et je pourrais continuer… Mais je crois que le mieux est que vous vous lanciez dans l’aventure avec moi, tout simplement !

Du 17 jusqu’au 19 juillet 2020, j’organise une randonnée de 3 jours en vallée de Tourtemagne en Valais, Suisse.
Pour plus d’information, veuillez suivre ce lien: https://famkevanderelst.com/randonnee-en-montagne-de-3-jours-alpes-suisses

Wildkamperen
Zonsopgang
Wildkamperen